lundi 27 août 2012

Le mémorial des enfants de Yad Vashem


Le mémorial de Yad Vashem à Jérusalem est consacré à la mémoire des victimes juives de la Shoah. Un des ses principaux objectifs est d’identifier chacune des victimes, dont un bon nombre, aux alentours de 2 millions sans doute, ont disparu sans laisser aucune trace. Le site est vaste, formé de multiples lieux, et très visité, en particulier par des groupes de jeunes militaires silencieux, attentifs à ce que raconte leur guide. En Israël, le service militaire est de 3 ans pour les garçons et 2 ans pour les filles. Le service militaire est un élément fondamental de la cohésion de la société israélienne et de l’intégration des nouveaux arrivants. A les voir à Yad Vashem, on a peu doutes: les soldats israéliens ne sont pas formés pour être des victimes consentantes.
Pour moi, la visite la plus inoubliable sera celle du mémorial des enfants. Je me suis retrouvé, absolument seul, ébloui de soleil à l’entrée, à pénétrer dans un labyrinthe totalement obscur avec des voix chuchotantes et des milliers d’étoiles scintillantes, reflétées dans une myriade de miroirs tout autour de moi. Il faisait tellement sombre, que j’ai parcouru, seul, tout l’édifice à tâtons, au milieu des étoiles scintillantes (en réalité le reflet multiplié à l’infini de chandelles votives), les mains tendues devant moi, ne sachant où j’allais, jusqu’à trouver une rambarde qui m’a guidé sur le chemin de sortie, où j’ai retrouvé la lumière aveuglante de l’après-midi. 
En quelques minutes, on ressent, comme un enfant, à la fois l’émerveillement, l’incompréhension et la crainte, face à l’inconnu et à l’infini. La voix que l’on entend lit, un à un, les noms des enfants juifs assassinés pendant la Shoah. La lecture de la liste entière, naturellement incomplète, prend 3 ans.

2 commentaires:

CCcC a dit…
Ce commentaire a été supprimé par l'auteur.
CCcC a dit…

Il n'y a que trois bougies à l'origine du phénomène et le résultat est époustouflant