dimanche 26 octobre 2014

La petite amie

Les journaux français parlent de la femme qu'a tué Oscar Pistorus comme sa « petite amie ». Comme c'est délicat ! Feue Reeva Steenkamp n'a pas droit au terme « fiancée » (faute de bague adéquate), « femme » (ben non, Monsieur le curé n'a pas béni la chose), « concubine » (Doux Jésus, quelle horreur!), ni « amie » (ça fait trop Facebook). Les jounaux anglo-saxons parlent d'elle comme la « girlfriend », c'est tout de même moins culcul que « petite amie ». La presse française a encore de ces pudeurs qui nous ramènent à une autre époque. L'époque de l'expression « c'est sa bonne amie » ou « c'est son bon ami » qui nous faisait tellement ricaner à l'école maternelle. Il y a quelque temps de cela.

Aucun commentaire: