mardi 7 septembre 2010

Le Montespan - La Désolation

Je ne suis pas fan des romans historiques. Pourtant, j’avais beaucoup aimé « Moi, François Villon » de Jean Teulé. Hélas, « Le Montespan » du même auteur est le pire livre que j’ai lu cette année.
L’histoire est pourtant intéressante. Le marquis de Montespan ne veut pas accepter que sa femme soit la maîtresse de Louis XIV et il veut le faire savoir à la terre entière à commencer par les deux premiers intéressés. Le roi n’étant pas de nature badine, notre marquis prend, à ce petit jeu, des risques de plus en plus grands.
Grâce à nombre de téléfilms de qualité sur le service public, on sait bien que la Montespan a fini par être déplacée par la Maintenon, mais, même si on connait la fin, on est quand même intéressé d’en savoir plus. Comme dans ses autres livres, Jean Teulé pimente son récit d’informations plutôt intéressantes sur les mœurs de l’époque. mais là, on a dû donner 2 jours à un gamin de CM2 pour meubler le vide entre les fiches qui documentent les évènements que l’Histoire a retenus sur cette affaire. Le résultat est une série de platitudes, d’anachronismes invraisemblables et surtout, surtout! de dialogues d’une bêtise et d’une vulgarité à pleurer.
Curieusement, ce bouquin est dans les listes de meilleures ventes en poche et on le trouve donc un peu partout. Si d’aventure vous le voyez, n’hésitez pas une seconde, prenez le livre à côté, ou bien lisez en quelques lignes de dialogues, juste pour le fun (et achetez le livre d’à côté).

2 commentaires:

Breizhbreizhgalettesaucisse a dit…

ça c'est de la critique au vitriol, sympa et tout .... J'aime bien aussi quand on parle de ce qu'on n'a pas aimé! Bravo d'être allé jusqu'au bout

sameplayer a dit…

Jusqu'au bout j'ai espéré, mais décidément non...