lundi 14 janvier 2013

La joie du Seigneur



Je ne reconnais à aucune religion et à aucun religieux le droit de m’imposer quoi que ce soit. S’il existe, Dieu reconnaitra les siens. Mais je trouve très bien que toutes les opinions puissent s’exprimer, au besoin sur la voie publique. Sur ce qui a été dit lors de la « Manifestation pour tous » d’hier Le Monde publie une très intéressante analyse. Globalement, les messages des manifestants sont ceux de l’église catholique qui a trouvé là l’occasion de mobiliser ses troupes qui sont, je n’en disconviens pas, trop souvent inaudibles dans le concert national. La mobilisation a été efficace. On ne doute pas que, maintenant que les bonnes âmes se sont comptées cette belle organisation va servir à de belles marches sur des sujets qui auraient plu au Christ et à ses apôtres. Par exemple, pour protester contre les conditions de vie des prisonniers en France, le sort fait aux sans-abris, aux sans-papiers qui risquent leur vie pour essayer de la gagner, aux mères célibataires sans ressources ou aux chômeurs en fin de droits. On marchera dans la joie du Seigneur et cela sera beau.
 

2 commentaires:

Olivier Autissier a dit…

Bien dit !

CCcC a dit…

Amen!
Dieu reconnaîtra les siens