jeudi 11 novembre 2010

Potiche, by François Ozon

Quelle belle invention que le cinéma pour le bloggueur perplexe!
Potiche pourrait être un film un peu mièvre, plein de bons sentiments, ancré dans la nostalgie des années velours côtelé, tabourets en plastique, moquette à tous les étages et tapisserie orange. Mais c’est bien plus intéressant que ça, grâce à Catherine Deneuve, drôle, maternelle et touchante, et grâce à François Ozon qui sait remarquablement bien mettre en valeur les dames mûres un peu barrées et aussi, mais juste ce qu’il faut, les jolis garçons et les coiffures vaporeuses. Un bien bon divertissement avec un poil de piment doux.

2 commentaires:

BBGS a dit…

Prem's! ... mais c'est vrai qu'elle est très maternelle..... même lorsque sa fille est garce!

Moolfreet a dit…

J'y suis allé à reculon, poussé par copine, mais au final je n'ai pas regretté. Luccini ne fait pas son Luccini, Deneuve ne joue pas sa Deneuve, bref, Ozon a dirigé tout ce (beau) monde pour faire du Ozon comme on l'aime. On oublie très vite l'original (et "LA" Mailland), et on est donc pas tenté de faire la comparaison (de toutes manière comment comparer Mailland et Deneuve ???)